Sport et méditation : un duo de choc !

Sport et méditation : un duo de choc !
16 novembre 2018 instanturbain

La méditation. Un terme très en vogue de nos jours tant ses bénéfices sur le bien-être mental et physique sont probants. Certains pourraient penser qu’il s’agit d’une pratique trop spirituelle, trop décalée et trop « perchée » par rapport à la réalité du quotidien, et pourtant… Si on vous disait que la pratique de la méditation est un fabuleux atout 100% gagnant pour tout un chacun, et plus particulièrement pour les sportifs ? Si vous êtes à la recherche de performance, de meilleure gestion de la douleur et d’une récupération optimale, faites comme les sportifs de haut niveau, pratiquez la méditation !

 

Méditer pour muscler ses performances et son mental

Si autrefois la pratique de la méditation était réservée à une catégorie de personnes tournée vers le bien-être, l’harmonie intérieure et la zen attitude, dans une démarche de développement personnel, de nos jours les plus grands sportifs ont adopté cette pratique, l’incluant pleinement dans leur préparation sportive, et ce, quelle que soit leur discipline de prédilection ! Crossfit, tennis, basket, escrime, free style cross, musculation, judo… tous les sports l’ont approuvée ! De nos jours les athlètes de haut niveau (Novac Djokovic, Mickael Jordan, Kobe Bryant, Mara Sharapova, Cécilia Berder…..), ne s’en cachent plus : la méditation s’inscrit dorénavant comme un incontournable de leur pratique. Si bénéfique, elle est aujourd’hui pleinement intégrée dans les séances d’entraînement et pour certains grands champions, elle occupe une place importante dans leur quotidien.

 

Et pour cause, telle une clé de réussite, la méditation est l’atout majeur, la botte secrète pour transformer l’essai et décrocher la plus haute place du podium !

 

Ainsi, la méditation est en train de devenir essentielle pour tous les sportifs car elle a un impact sur l’ensemble de la pratique sportive, tant sur l’effort que sur la force mentale. Car si les sportifs peuvent être parfois considérés comme des « surhommes », ayant une volonté permanente de se dépasser, une ténacité à toute épreuve, un esprit exemplaire, une puissance et des capacités physiques hors du commun, ce qui fait la différence c’est la concentration, cette capacité à être à 100% dans le moment présent (« être dans son match, dans sa compétition » comme on dit). Un sportif doit à chaque compétition savoir gérer la pression qu’il subit, oublier le stress que peut susciter l’enjeu, utiliser son intelligence émotionnelle pour affronter les difficultés, ne pas se laisser envahir par les doutes, rester dans l’effort et la concentration jusqu’à la dernière seconde, sans se désengager mentalement. Tout simplement avoir une force mentale en béton !

 

La méditation, une pratique accessible à tous

N’en doutez pas, cette faculté n’est pas réservée qu’à une élite de sportifs. Tout le monde en est capable, il suffit juste d’avoir un programme d’entraînement adapté permettant de conditionner le mental. Et la méditation tient une place privilégiée. Pratiquée de manière quotidienne, entre 10-15 minutes chaque jour, la méditation est la clé de voûte pour augmenter ses performances, améliorer ses scores et répondre chaque jour au niveau d’exigence que requiert le haut niveau. Car la pratique de la méditation a des effets bénéfiques sur de nombreux points : elle permet de faire le calme en soi, de mettre l’esprit de côté, d’optimiser ses capacités de concentration, tout en évacuant le stress et les préoccupations quotidiennes. En étant présent à soi, dans l’ici et maintenant, elle permet de ressentir une paix intérieure, d’être connecté à ses propres forces, de ressentir et d’augmenter la confiance en soi.

 

Méditation et récupération : un duo de choc !

La méditation est également un atout majeur lors de la phase de récupération. Elle permet en effet de refaire le calme en soi, d’optimiser la qualité du sommeil, de faire le plein en énergie et ainsi de privilégier une récupération accélérée propice à des performances sportives répétées. Elle est également indispensable pour la patience envers soi et sa capacité de résilience. Car tout sportif doit faire face à des déconvenues, des insatisfactions face à un score trop faible, des déceptions causées par le sentiment de ne pas avoir été à la hauteur, d’être passé à côté de son match ou du podium… Ces échecs rencontrés par tous, même par les sportifs de haut niveau, sont des impondérables de la pratique sportive. Tout sportif doit la dépasser, doit transformer l’échec en expérience positive et constructive. Et pour cela, la méditation est, encore une fois, le petit « plus » qui fait la différence. En se détachant des ruminations, en prenant du recul vis-à-vis du passé, en faisant la paix en soi et en se concentrant sur ses forces vives, le sportif se focalise sur ses facultés et se charge en énergie vitale. Il va en quelque sorte reprogrammer son esprit positivement pour se redonner l’envie d’y retourner, la rage de se dépasser et ainsi se doter d’une solidité mentale inébranlable pour progresser et gagner.

 

Enfin, si la méditation est essentielle à la pratique sportive, elle l’est tout autant pour la vie du sportif de manière globale. La gestion de l’égo, le rapport aux autres et le mieux vivre avec soi sont des bénéfices inestimables pour offrir au sportif une qualité de vie relationnelle comblante qui lui permettra de se réaliser davantage et de vivre pleinement sa passion.

 

La méditation de pleine conscience : s’entraîner pour se dépasser !

Pratique très simple, la méditation ne nécessite pas de connaissances spécifiques. Elle peut se réaliser en séance collective ou individuelle chez soi ou bien dans un lieu de choix, à l’intérieur ou à l’extérieur. Le seul impératif est d’être dans un endroit éloigné du tumulte de la vie, loin des bruits intempestifs afin de ne pas être perturbé pendant sa séance méditative. Parce qu’elle fait partie intégrante d’un programme d’entraînement, l’idéal est de la pratiquer de manière régulière, si possible une fois par jour entre 5 et 15 minutes selon les possibilités de chacun, afin de ressentir tous ses bénéfices. Comme tout entraînement, la régularité et la fréquence de la pratique de méditation sont les conditions indispensables pour obtenir les résultats escomptés. Sachez qu’il faut compter 1 à 2 mois de pratique régulière afin de commencer à percevoir ses bienfaits. Avec la méditation, on muscle son mental, non pas en force mais tout en douceur et bienveillance envers soi-même.

 

Technique de méditation optimale

Comment procéder ? Asseyez-vous confortablement sur une chaise, un fauteuil ou un zafu (coussin de méditation), le dos bien droit, les pieds posés sur le sol, les jambes pouvant être en tailleur si la position ne cause pas de gêne particulière, les mains posées sur vos jambes, paume vers le haut. Vous pouvez fermer les yeux ou bien porter votre regard sur un point précis (une bougie, un objet…). Vos épaules sont détendues, votre corps est relâché, vous êtes dans un état de détente générale. L’objectif est de focaliser votre attention sur votre respiration. Dans un premier temps, faites 3 respirations profondes. Chaque inspiration profonde fera gonfler le ventre, puis le torse/le buste, et chaque expiration fera s’abaisser le torse/le buste puis rentrer le nombril. Puis laissez la respiration se faire tranquillement, sans chercher à la modifier. Sentez comme l’air est frais à l’inspiration et comme il est chaud à l’expiration. Puis imaginez une lumière blanche bienveillante et puissante entrer et parcourir tout votre corps, puis à chaque expiration imaginez que ce sont les tensions, le stress et les doutes qui s’éloignent de vous. Ainsi à chaque inspiration vous vous chargez en bienfaits et à chaque expiration vous évacuez toutes les tensions et souvenirs négatifs. A présent, ressentez comme à chaque expiration votre corps s’allège, se détend et s’apaise. A la fois, il est de plus en plus léger de tranquillité et à la fois de plus en plus lourd de détente, s’enfonçant dans l’assise. Respirez tranquillement. Si des pensées surgissent, que votre esprit s’égare, constatez-le simplement, et reportez votre attention sur votre respiration sans jugement, sans culpabilité, en toute bienveillance envers vous-même. Faites-cela le temps nécessaire pour vous sentir pleinement décontracté et serein.

N’hésitez pas à écouter une musique relaxante pendant votre pratique ou à utiliser les applications smartphone telles que Petit Bambou ou Zenfie afin de trouver vos repères et profiter pleinement de ce moment.

 

Découvrez nos Coffrets Rituels

Tous nos coffrets